Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Immobellevue, Agence immobilière ANDERNOS LES BAINS 33510

L'actualité de CENTURY 21 Immobellevue

Nos rues ont une histoire : le boulevard de la République à Andernos

Publiée le 07/12/2015

Sur l’une des plus longues départementales de France

Parallèle à la rive du bassin d’Arcachon, le boulevard de la République prend son origine dans le prolongement de l’avenue de Taussat, au croisement des avenues de la Côte d’Argent et de Gascogne, et se termine 3 km plus loin à la place de Segorbe (ville espagnole située près de Valence, jumelée avec Andernos). Tracé sur un tronçon de la départementale D3 qui relie Bazas à l’estuaire de la Gironde (Port-de-By, à Bégadan), constituant dès lors l’une des plus longues routes départementales du pays, le boulevard de la République est une voie arborée, résidentielle, qui devient commerçante quand elle traverse le cœur de ville.

 

Une république aux valeurs changeantes

A chaque révolution (1789, 1830, 1848) ou abandon de la monarchie voire de l’empire, les communes de France ont rivalisé de républicanisme en rebaptisant leur artère principale en hommage au nouveau régime. Un mot-valise qui, aujourd’hui encore, évoque un parfum de démocratie et de libertés individuelles alors que le sens premier du vocable recouvre une acception bien plus large : la res publica (la chose publique en latin). Or, de la république athénienne préchrétienne à la Ve république française, les points communs restent rares si ce n’est une opposition à la monarchie et à la dictature…

 

Le saviez-vous ?

Rebaptisée Andernos-les-Bains en 1897 pour promouvoir le tourisme naissant des bains de mer, la cité girondine connut un réel développement grâce à Louis David, maire de 1905 à 1929 et sénateur de la Gironde de 1920 à 1924.

Étymologiquement, un boulevard devrait être tracé sur les vestiges de fortifications, ce qui n’est évidemment pas le cas à Andernos, modeste village de pêcheurs jusqu’à la fin du XIXe siècle. Seule l’imagerie populaire du boulevard peut donc expliquer cet odonyme générique.

 

Les chiffres de l’immobilier* -  Quartier du boulevard de la République à Andernos-les-Bains (33510)

Logements sociaux : 5 %

Propriétaires : 72 %

Logements vacants : 5 %

Logements inférieurs à 40 m² : 7 %

Age moyen de la population : 49 ans

Enfants/adolescents : 19 %

Retraités : 38 %

Cadres : 57 %

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 

 

*Source : kelquartier.com

Notre actualité